Liste des commentaires

Tous Du personnage De l'épisode

Bonjour Nathalia, Je n’adhère pas à votre discours qui ne se justifie pas par le logos. Cela dit, on est en démocratie et le populisme peut gagner. Il reste que pour moi le nombre ne donne pas raison. Vous estimez que du moment qu’une personne porte un vêtement non revendiqué par vous ou par l’espace publique dont vous vous autoproclamez le porte-parole, il faudrait dument l’interdire. Autrement dit, vous seriez pour une forme de censure vestimentaire et peut-être même pour l’instauration d’une liste d’uniformes autorisés. Vous estimez que ce vêtement nuit à la liberté de celui qui le regarde, un peu comme la liberté d’expression peut nuire à ceux qui l’entendent. Je trouve cette posture très dogmatique et très proche du mode opératoire religieux. Au nom d’une certaine morale, qui en plus présente la particularité de ne même pas répondre à la quête de sens classique de l’être humain, on impose des standards qui ne s’appuient pas sur le logos, mais plus sur des sentiments et des interprétations libres et on veut hisser ça au niveau juridique. De fait, vous vous trouvez très proche de ce que vous critiquiez au départ, à savoir la
Ameen   9 décembre

Natalia, tu ne trouves pas que tu parles du Québec comme si il n'y avait personne qui habitait avant l'arrivée des Européens. Parler de mémoire collective en omettant les Autochtones c'est répétant le crime de la colonisation. J'admet tout de même que l'immigrant se doit de s'intégrer. Par contre, on ne peut demander d'un immigrant de contribuer qu'au niveau économique tout en laissant derrière lui/elle sa culture ou religion.
Dania   6 décembre

@Arch: demande à Dania de t'expliquer la séparation entre l'État et la religion, à nulle part celle-ci est remise en cause. Tu as des préjugés affreux.
Votre nom   5 décembre

Merci Dania pour ces belles tranches de vie! Ne te laisse pas influencer ou décourager par des commentiares si fermés d'esprit ET paternaliste! J'en ai honte moi-même. :) merci !
Votre nom   5 décembre

Merci Dante, on a dû écrire nos commentaires en même temps.
Dania   4 décembre

J'ai l'impression de ne plus avoir de patience avec des commentaires aussi paternaliste. J'ai une très bonne relation avec mes parents et j'aurais su m'assumer que mes parents soient divorcés ou pas.
Dania   4 décembre

@Arch : tu écrirais le même commentaire si c'était une québécoise qui voudrait étudier l'espagnol pour une durée LIMITÉE ailleurs ? sûrement pas. Donc ton commentaire que ce sont tes taxes qui ont payé mes études, ce sont les taxes de mes parents aussi. Je m'appelle Dania, quoi ton éducation ne te permet pas de bien lire un nom ? Puis c'est Allah, pas Hallah... ou tiens je te facilite la tâche, tu pourras l'écrire en français : Dieu
Dania Suleman   4 décembre

Je ne vois pas pourquoi le fait qu'elle souhaite partir à l'étranger pour apprendre une langue vous pose problème? et puis ses parents et elle même paient des impôts pas uniquement vous.
dante   4 décembre

Sa première option c'est d'aller à l'extérieur, alors que c'est notre argent collectif qui a payé ses études. Elle aura peut-être des petites surprises sur la façon dont ses droits et son indépendance sera traité en Syrie. Bonne chance Diana! En attendant, continu de profiter de notre système en pendant que c'est un don de Hallah. C'est le don des impôts d'une société de droit ou religion et état sont 2 choses séparées.
Arch   3 décembre

Ouf! Heureusement qu'elle vit ici et que ça mère est Québécoise. Le fait que ça mère est divorcé parle de lui-même.
Arch   3 décembre

Je suis ne musulman, en grand questionnement, je suis content de voir une telle initiative s'etre realisee. De voir d'autres jeunes musulmans de ma generation passer au travers similaires obstacles, ajoute de l'eau a mon moulin. Merci.
Omar  21 novembre

les musulmants en besoin de toi au stage
haroun  17 novembre

je t admire. Le voile quand c un choix n est pas kkchose de facile.. Sincerement je t admire
amany  15 novembre

Je trouve que Dania vit sa religion d’une manière personnelle et moderne. Le respect qu’elle a pour les autres commande un respect pour ses choix. L’Islam ne freine pas son exubérance dans la vie.
André  13 novembre

Vaut mieux s éduquer que de juger. Et comprendre au lieu de faire des actes discriminatoires
krystelle  10 novembre