Liste des commentaires

Tous Du personnage De l'épisode

Bonjour Nathalia, Je n’adhère pas à votre discours qui ne se justifie pas par le logos. Cela dit, on est en démocratie et le populisme peut gagner. Il reste que pour moi le nombre ne donne pas raison. Vous estimez que du moment qu’une personne porte un vêtement non revendiqué par vous ou par l’espace publique dont vous vous autoproclamez le porte-parole, il faudrait dument l’interdire. Autrement dit, vous seriez pour une forme de censure vestimentaire et peut-être même pour l’instauration d’une liste d’uniformes autorisés. Vous estimez que ce vêtement nuit à la liberté de celui qui le regarde, un peu comme la liberté d’expression peut nuire à ceux qui l’entendent. Je trouve cette posture très dogmatique et très proche du mode opératoire religieux. Au nom d’une certaine morale, qui en plus présente la particularité de ne même pas répondre à la quête de sens classique de l’être humain, on impose des standards qui ne s’appuient pas sur le logos, mais plus sur des sentiments et des interprétations libres et on veut hisser ça au niveau juridique. De fait, vous vous trouvez très proche de ce que vous critiquiez au départ, à savoir la
Ameen   9 décembre

Je ne vois pas pourquoi le fait qu'elle souhaite partir à l'étranger pour apprendre une langue vous pose problème? et puis ses parents et elle même paient des impôts pas uniquement vous.
dante   4 décembre

Sa première option c'est d'aller à l'extérieur, alors que c'est notre argent collectif qui a payé ses études. Elle aura peut-être des petites surprises sur la façon dont ses droits et son indépendance sera traité en Syrie. Bonne chance Diana! En attendant, continu de profiter de notre système en pendant que c'est un don de Hallah. C'est le don des impôts d'une société de droit ou religion et état sont 2 choses séparées.
Arch   3 décembre

les musulmants en besoin de toi au stage
haroun  17 novembre